Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

La Grande Mandragore : 3 rue des Tonneliers 71100 Chalon sur Saône - 03 85 48 74 27

La Petite Mandragore : 21 Grande Rue 71100 Chalon sur Saône - 03 73 83 96 03

 

Conseils de lecture

Maurice RAPHAEL

Finitude

17,00
par (Libraire)
13 avril 2018

Avant d'ouvrir ce livre :

- munissez-vous d'une bouteille d'eau
- ouvrez une fenêtre ou si vous êtes en extérieur, installez-vous dans un parc sous un ciel engagé.

Ce livre est incroyable !
Un huit clos incendiaire pour une mise à jour entre Suzanne et Louis après trois ans de mariage.

C'est une franche réussite. L'écriture est suffocante.

Elisabeth


15,50
par (Libraire)
13 avril 2018

Une jeune femme est revenue après avoir été enlevée dans son berceau, 25 ans auparavant. Juan, journaliste, a été engagé par son père pour enquêter sur la disparition mystérieuse... Il rencontre alors la piste du Dr. Andrew, un savant fou aux ambitions singulières. Un roman d'anticipation qui vous surprendra !

Dès 16 ans

Louise


28,00
par (Libraire)
13 avril 2018

Ailefroide est un magnifique récit initiatique à donner le vertige et des sueurs froides. Un gamin découvre l'escalade puis l'alpinisme et rêve de devenir guide de haute montagne. Mais son cœur penche aussi du côté de l'art et de Soutine...
Des ascensions trop engagées le pousseront vers le métier de dessinateur.
Une autre façon de vivre en altitude !

Laurent T


Points

7,40
par (Libraire)
24 mars 2018

Faire connaissance avec tous les locataires d'un immeuble pour donner du relief au protagoniste : quelle merveilleuse idée !
Un charmant immeuble new-yorkais des années 30 va vous faire replonger dans La Vie mode d'emploi de Georges Perec et dans l'oeuvre de Franz Kafka !
Edward Lewis Wallant, auteur juif américain des années 30, était tombé dans l'oubli jusqu'à ce que les Editions du Sous-Sol passent par là.

(un de mes coups de cœur de l'année 2017 !)

Elisabeth


8,00
par (Libraire)
24 mars 2018

Stay on the scene

Bienvenue en Irlande dans la famille Rabbitte !
Dans la première partie de la trilogie Barrytown de Roddie Doyle, le fils Jimmy, aux élans aussi bien fougueux qu'autoritaires va former un groupe de musique. Attention, quelque chose de nouveau, de la soul...pas si nouveau que ça vous me direz ! Mais si, puisque dublinoise ! Le casting par petites annonces est savoureux. The Commitments appartient au réalisme social puisque qu'on y rencontre des personnages haut en couleur, à moitié brutaux (physiquement ou langagièrement) car désespérés dans ce paysage mélancolique de briques. On adhère, on croit comme eux à l'éblouissement, à la magie de l'initiative pour éclaircir ce ciel sombre de banlieue !

Elisabeth