La Mandragore vous accueille du mardi au samedi de 09h30 à 13h00 et de 14h00 à 19h00.

3 rue des tonneliers

71100  Chalon-sur-Saône.

03 85 48 74 27

Conseils de lecture

Arrêt non demandé
17,00
par (Libraire)
4 mars 2017

A travers 6 chapitres comme autant de nouvelles, Arnaud Modat nous parle du temps qui passe, qui nous oblige à grandir, à vieillir... Mais haut les coeurs ! le garçon est inventif, le ton est percutant et bien décalé ! Bref, encore un excellent choix des éditions Alma !


Quand le diable sortit de la salle de bain
7,60
par (Libraire)
3 mars 2017

Sans emploi, Sophie planche sur son nouveau roman, mais il est difficile de travailler le ventre vide, et quand il ne vous reste que 17,70 € pour finir le mois, se nourrir devient votre premier souci. Sans édulcorer la galère réelle que représente le chômage, Sophie Divry nous offre un livre tout sauf déprimant ! Tandis que notre héroïne se débrouille comme elle peut pour survivre, elle subit les intrusions intempestives de quelques personnages hauts en couleurs : son meilleur ami, légèrement obnubilé par son sex-appeal et prêt à tout pour avoir une scène d’amour avec la voisine, ou Lorchus, son diable personnel. Non seulement l’auteure s’amuse avec ses personnages et son récit, mais elle joue aussi avec la mise en page et la typographie : Sophie Divry se permet toutes les fantaisies ! Bref, ce roman complètement azimuté est totalement jubilatoire donc… à lire de toute urgence !


LOUP ONE-SHOT

Dillies Renaud

Dargaud

13,00
par (Libraire)
3 mars 2017

Un loup amnésique se découvre guitariste de génie, lors d'une audition à laquelle il participe malgré lui. S'en suivront les tournées au sein du groupe de la charmante Miss Ti, l'amitié, l'amour et la célébrité. Mais en toile de fond, reste la souffrance de ne pas savoir qui il est vraiment.
Notre loup, caché derrière son loup, finira-t-il par retrouver la mémoire ?
Après les très appréciés Abélard et Alvin, on retrouve tout l'univers poétique et onirique de Renaud Dilliès. Et à nouveau, on se laisse attendrir par son dessin tout en rondeurs et ses douces couleurs pastel, si caractéristiques. Mais, comme à l'accoutumée chez Dilliès, cette naïveté n'est qu'une apparence trompeuse...