Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

La Grande Mandragore : 3 rue des Tonneliers 71100 Chalon sur Saône - 03 85 48 74 27

La Petite Mandragore : 21 Grande Rue 71100 Chalon sur Saône - 03 73 83 96 03

 

3, La guerre des tétons - tome 3 Mutation
EAN13
9782749931029
ISBN
978-2-7499-3102-9
Éditeur
Michel Lafon
Date de publication
Séries
La guerre des tétons (3)
Dimensions
24,1 x 18,3 x 1,8 cm
Poids
532 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

3 - La guerre des tétons - tome 3 Mutation

De

Michel Lafon

Indisponible

Autres livres dans la même série

« Je ne veux pas qu’on me regarde avec des yeux de petit chat, je n’ai pas besoin de pitié mais plutôt d’énergie cosmique ! Et si ça peut t’inciter à te checker les boobs ou ceux de ta blonde, eh bien tant mieux ! »

Après l’annonce de son cancer du sein en février 2014, Lili a dû faire face à toutes les étapes qu’implique un tel diagnostic : l’annonce aux proches, la succession des examens médicaux, l’ablation de son téton, le regard des autres, les traitements invasifs et finalement l’apprivoisement de cette maladie qui l’habite.

Dans ce tome 3, exit la chimiothérapie, retour des cheveux (et autres poils) et retour à la vie « normale ». Pour Lili, il s’agit de décider ce qu’elle va faire de sa mutation génétique (oui, oui, la même qu’Angelina Jolie) et ce qu’elle va faire de son « nouveau moi ».

Car si tout le monde parle du cancer, rares sont les personnes qui parlent de l’après. Et tout ce qui l’accompagne : la mastectomie, le mono boob, les prothèses, la génétique, la dignité, l’acceptation, la reconstruction, les médicaments, les effets secondaires, les médecins…

Reprenant la suite de ses publications sur le blog à succès, augmentées de nombreux épisodes inédits, Lili use de ce même ton énergique et décalé pour nous raconter la suite de ses aventures et répondre à toutes les questions plus ou moins sérieuses qu’on peut se poser sur le cancer du sein.
Le tome 3, riche en rebondissements, est le dernier de la série La Guerre des tétons, et sans rien dévoiler, on peut dire que ça se finit plutôt bien !
S'identifier pour envoyer des commentaires.