La Mandragore vous accueille du mardi au samedi de 09h30 à 13h00 et de 14h00 à 19h00.

3 rue des tonneliers

71100  Chalon-sur-Saône.

03 85 48 74 27

Faux départ
EAN13
9782842639044
ISBN
978-2-84263-904-4
Éditeur
Le Dilettante
Date de publication
Nombre de pages
220
Dimensions
18 x 12 x 1 cm
Poids
222 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Ma foi, qu’est-ce donc que la vie, la vie qu’on vit ? D’expérience, elle a la douceur d’un airbag en béton et la suavité d’un démaquillant à la soude, la vie ne serait-elle qu’une épaisse couche d’amertume sur le rassis d’une tartine de déception ? Pas moins, pas plus ? C’est en tout cas la démonstration que nous livre Marion Messina, l’Emmanuel Bove de ces temps, dans Faux départ, son premier roman. À ma gauche, Aurélie, à ma droite Alejandro ! Entre la Grenobloise de toute petite extraction qui crève la bulle d’ennui dans une fac facultative, souffre-douleur d’un corps en plein malaise, et le Colombien expatrié, ça s’aime un temps mais ça casse vite. D’aller de Paris en banlieue et de banlieue à Paris, d’œuvrer comme hôtesse d’accueil, de manger triste, coucher cheap et vivre en rase-motte, rencontrer Franck puis Benjamin ne change que peu de choses à l’affaire. Renouer avec Alejandro ne modifie guère la donne : l’amour fou, la vie inimitable, le frisson nouveau sont toujours à portée de corps, mais jamais atteints. Toujours en phase d’approche, jamais d’alunissage. Marion Messina décrit cette frustration au quotidien avec une rigueur d’entomologiste. Que voulez-vous, la vie fait un drôle de bruit au démarrage. Jamais on ne passe la seconde. Faux départ, telle est la règle.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
8 septembre 2017

Un roman coup de poing !

Entre l'absurdité des cours universitaires et la découverte amère du "monde du travail", les désillusions d'Aurélie balancent... Messina dépeint très bien les doutes des jeunes adultes sortant du lycée, lâchés dans la nature. Cette découverte d'une toute nouvelle liberté entraîne ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

28 août 2017

désillusions

Le parcours du combattant de la vie étudiante et de l’entrée dans la vie active. Pour Aurélie, mal à l’aise partout. Pour Alejandro, immigré colombien. De Grenoble a Paris, rien n’est facile pour eux. Ce roman, fort bien écrit est ...

Lire la suite