La Mandragore vous accueille du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

et le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h.

3 rue des tonneliers

71100  Chalon-sur-Saône.

03 85 48 74 27

 

Mémoires d'un artistocrate
EAN13
9782221254158
ISBN
978-2-221-25415-8
Éditeur
Robert Laffont
Date de publication
Dimensions
21 x 13 x 3 cm
Poids
460 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mémoires d'un artistocrate

De

Robert Laffont

Offres

Les mémoires sensibles et décalés d'un utopitre Le 16 juin 1950, saint Pierre ouvre violemment la porte du bureau des naissances. –; Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? J'apprends que vous comptez faire naître Marc Jolivet demain à seize heures ? –; Oui. –; Montrez-moi la fiche ! Un ange l'apporte en toute hâte. Saint Pierre la scrute. –; Mais c'est criminel ! Il n'est pas du tout fini ! –; Pas fini ? Il a quand même deux bras, deux jambes et une tête, le minimum, quoi. –; Qu'est-ce que je lis ? À partir de vingt ans, il ne prendra plus l'avion ? Plus jamais ? Conscience écolo ? –; Non, peur. Furieux, saint Pierre brandit la liste. –; Quoi ? Et en plus, il ne monte pas dans les ascenseurs, il a peur du bateau et il n'ose pas manger des moules ? En haut lieu, ils nous demandent de concevoir un héros, et vous nous livrez un petit bonhomme hyperphobique, hyperactif... ! Un long silence. –; Comment avons-nous pu en arriver là ? –; La grève des anges, saint Pierre. Humoriste, comédien, clown, metteur en scène, réalisateur, écolophile et europhile, Marc Jolivet nous raconte, avec sincérité et humour, sa belle existence d'" artist'ocrate " – son enfance difficile, ses étés animés au Club Med, ses années " Récho et Frigo " avec son frère Pierre, ses engagements pour la planète, ses amours et désamours... Au fil d'anecdotes souvent cocasses, toujours drôles, il nous entraîne à la rencontre d'une foule de personnalités : Jeanne Moreau, Daniel Balavoine, Coluche, Raymond Devos, François Mitterrand, Nicolas Hulot, Serge Lama, Daniel Auteuil, Michel Drucker, le fantôme de Jean Jaurès et tant d'autres...
S'identifier pour envoyer des commentaires.