La Mandragore vous accueille du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

et le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h.

3 rue des tonneliers

71100  Chalon-sur-Saône.

03 85 48 74 27

 

Une histoire mondiale du communisme - tome 2 les victimes
EAN13
9782262094768
ISBN
978-2-262-09476-8
Éditeur
Tempus Perrin
Date de publication
Collection
Tempus (2)
Nombre de pages
1376
Dimensions
18,6 x 13,1 x 3,7 cm
Poids
718 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une histoire mondiale du communisme - tome 2 les victimes

De

Tempus Perrin

Tempus

Offres

"Une somme monumentale sur l'histoire globale de cette idéologie" (Le Point) T. II: Les Victimes
La tragédie humaine à laquelle est associée l'histoire du communisme est-elle la conséquence de circonstances malheureuses ou d'une politique délibérée? Ce débat, récurrent depuis l'apparition du premier régime communiste en Russie, ne peut être tranché que si l'on prend en considération la dimension mondiale du système.Quelles que soient la géographie, l'histoire, la culture des pays où le communisme a triomphé, les mêmes méthodes ont abouti aux mêmes résultats. Ce ne sont pas les circonstances qui ont scellé le sort des peuples concernés, mais l'application d'une politique identique, quelles que soient les particularités nationales. Rien ne ressemble davantage à une victime russe qu'une victime chinoise, cubaine, coréenne ou roumaine...La guerre civile permanente que les régimes communistes ont menée contre leur ppopuation, pour imposer leur dogme, explique l'hécatombe sans précédent qui en a résulté. C'est en toute conscience que des centaines de millions d'autres êtres humains ont été surveillés, exploités, endoctrinés, asservis.L'histoire mondiale du communisme, vue du côté des victimes, montre à quel point les utopistes parvenus au pouvoir n'ont pas davantage cherché à en finir avec les inégalités qu'à construire la société idéale promise: c'est à l'humanité de l'homme qu'ils s'en sont pris.
Edition revue et actualisée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.