Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

La Grande Mandragore : 3 rue des Tonneliers 71100 Chalon sur Saône - 03 85 48 74 27

La Petite Mandragore : 21 Grande Rue 71100 Chalon sur Saône - 03 73 83 96 03

 

Et si on levait les yeux ?, Plaidoyer pour ne pas laisser les écrans s’emparer de l’avenir de nos enfants
EAN13
9782311150933
ISBN
978-2-311-15093-3
Éditeur
Vuibert
Date de publication
Collection
Hors collection
Nombre de pages
272
Dimensions
22 x 15 x 2,2 cm
Poids
380 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Et si on levait les yeux ?

Plaidoyer pour ne pas laisser les écrans s’emparer de l’avenir de nos enfants

De

Vuibert

Hors collection

Offres

Autre version disponible

Les explications et conseils d'un professeur pour empêcher nos enfants de devenir esclaves des écrans.
Nous vivons un tsunami numérique. L’omniprésence des écrans fait écran aux liens humains, y compris pour ceux qui nous sont les plus chers : nos enfants.
Professeur des écoles depuis quinze ans, Gilles Vernet constate les dégâts. Les écrans, désormais portables et individuels, dévorent l’attention des enfants. Les shorts et les algorithmes, les jeux et leurs récompenses les accaparent dès leur plus jeune âge et de manière plus massive encore à l’adolescence, une fois pris dans la mécanique implacable des réseaux sociaux. Chacun sur son écran, quelle place reste-t-il pour la parole et pour l’amour ?
Et si on levait les yeux ? Et si on refusait cette culture du regard baissé ? On verrait alors que, malgré les apparences, rien n’est perdu. Les enfants sont capables de recul et d’analyse. Ils sentent, d’autant plus si on le leur explique, que les écrans ne leur font pas que du bien. Ils souhaitent en parler, comprendre. Ils ont besoin d’être accompagnés.
Gilles Vernet partage ses réflexions et ses échanges avec ses élèves. Son pari est de faire confiance aux enfants pour aider les parents et la société tout entière à prendre conscience de l’enjeu : parvenir à un usage constructif et maîtrisé du numérique et des écrans. Il est encore temps !
S'identifier pour envoyer des commentaires.