La Mandragore vous accueille du mardi au samedi de 09h30 à 13h00 et de 14h00 à 19h00.

3 rue des tonneliers

71100  Chalon-sur-Saône.

03 85 48 74 27

Sade
  •  
EAN13
9782072694028
ISBN
978-2-07-269402-8
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio biographies
Nombre de pages
352
Dimensions
18 x 17 x 1 cm
Poids
188 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

«Qu’ai-je donc fait pour souffrir si longtemps ? - Eh ! malheureux, ce que tu as fait ? Ne le vois-tu donc pas ? Tu vis trop.» Donatien Alphonse François de Sade (1740-1814) passa vingt-sept ans de sa vie en prison ou en asile d’aliénés. Écrivain, romancier, philosophe, homme politique, on ne retint longtemps de lui qu’un cortège de rumeurs et une liste d’ouvrages clandestins pour la plupart introuvables. Entrée depuis 1990 dans la Pléiade, son œuvre est aujourd’hui en livre de poche, et tout un chacun peut lire Les Cent Vingt Journées de Sodome, La Philosophie dans le boudoir ou La Nouvelle Justine ou les Malheurs de la vertu. Mais Sade n’en reste pas moins un objet constant d’études et de
questionnements. En 1818, un chirurgien, nourri de phrénologie, avait examiné son crâne. Entre surprise et déception, il en avait
conclu que ce dernier «était en tous points semblable à celui d’un père de l’Église». Sade ne serait-il donc qu’un homme ? Telle est la question.
Maître de conférences habilitée à diriger les recherches à l'université de Rouen, Stéphanie Genand est spécialiste de la littérature française du XVIIIᵉ siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.